Intervenant

Christiane Singer est un écrivain, essayiste et romancière française.

Son père était d'origine juive hongroise et sa mère moitié russe et moitié tchèque. À cause de la persécution des juifs, ses parents fuient la Hongrie, puis l'Autriche, et s'installent en France, à Paris, en 1935.

Elle est lycéenne et élève du conservatoire de diction et d’art dramatique à Marseille, puis suit des études de lettres à Aix-en-Provence (1961-1968), où elle obtiendra un doctorat de Lettres Modernes.

Elle écrit son premier roman, "Les cahiers d’une hypocrite" (1965), à l'âge de 22 ans.

En 1967, elle rencontre le Comte Georg von Thurn-Valsassina, architecte, qui deviendra son mari, et s'installe en 1973 dans son château médiéval de Rastenberg en Autriche, non loin de Vienne, et y élèvera ses deux fils.

Lectrice à l’Université de Bâle (1968-1970), chargée de cours à celle de Fribourg (1970-1974), elle suivra également l’enseignement de Karlfried Graf Dürckheim (Approche des sagesses orientales telle que le Zazen).

Son œuvre et sa réflexion personnelle sont tout entières centrées sur la prise en compte nécessaire du spirituel qui couve dans le cœur de chacun.

Écrivaine relativement prolifique, elle a obtenu plusieurs prix littéraires, dont le prix des libraires pour "La mort viennoise" en 1979, le prix Albert-Camus pour "Histoire d'âme" en 1989, et le prix de la langue française en 2006 à l’occasion de la sortie du roman "Seul ce qui brûle".

Elle est morte en avril 2007, un mois après avoir terminé "Derniers fragments d’un long voyage".