Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

poésie & non-dualité

12
"La mort brise la cage, mais ne blesse pas l'oiseau"
Rumi
associatEC et Raphael ont réagi à ce message.
associatECRaphael

«  Notre âme a besoin du printemps et de l'hiver, de la beauté et de la terreur, de la rencontre et de la séparation ;

elle a besoin de chaque expérience et de chaque énergie pour réaliser sa plénitude.

Milarepa a dit: 'Contemplez toutes les énergies sans peur ni dégoût, trouvez leur essence profonde, car c'est cela la pierre qui transforme tout en or. »

~ Thuksey Rinpoché (1916-1983)

associatEC et Raphael ont réagi à ce message.
associatECRaphael

 

«Que ce qui nous semblait vide en nous touchant prend vie,

ô maison, ô prairie, ô lumière du soir,

tout cela d’un seul coup acquiert presque un regard,

se presse contre nous et nous rend notre étreinte.

Un même espace unit tous les êtres :

espace intérieur au monde.

En silence l’oiseau vole au travers de nous.

Ô, moi, qui veut grandir, je regarde au-dehors, et en moi grandit l’arbre.»

 

Rainer Maria Rilke, Fragments, "Presque tout le réel invite à la rencontre… " 1914

associatEC et Raphael ont réagi à ce message.
associatECRaphael

Au fond, le seul courage qui nous est demandé est de faire face à l'étrange, au merveilleux, à l'inexplicable que nous rencontrons.

Rainer Maria Rilke

Raphael a réagi à ce message.
Raphael

On contient sa mort comme le fruit son noyau.

Rainer Maria Rilke

mathilde et Raphael ont réagi à ce message.
mathildeRaphael

Si l'on continue un peu avec Rainer Maria Rilke ....   : )

 

"  Comme il serait préférable que nous comprenions que nous sommes solitude. (…)

Une seule chose est nécessaire : la solitude. La grande solitude intérieure.

Aller en soi-même et ne rencontrer pendant des heures personne, c'est à cela qu'il faut parvenir. Etre seul, comme l'enfant est seul... (…)

Laissez chaque impression et chaque germe de sensibilité s'accomplir en vous, dans l'obscurité, dans l'indicible, l'inconscient, là où l'intelligence proprement dite n'atteint pas et laissez-les attendre, avec une humilité et une patience profondes, l'heure d'accoucher d'une nouvelle clarté. (...)

Je vous prie d'être patient à l'égard de tout ce qui dans votre coeur est encore irrésolu, et de tenter d'aimer les questions elles-mêmes comme des pièces closes et comme des livres écrits dans une langue fort étrangère.

Ne cherchez pas pour l'instant des réponses, qui ne sauraient vous être données ; car vous ne seriez pas en mesure de les vivre.

Or, il s'agit précisément de tout vivre.

Vivez maintenant les questions. Peut-être en viendrez-vous à vivre peu à peu, sans vous en rendre compte, un jour lointain, l'entrée dans la réponse. (...)

Tous les dragons de notre vie ne sont peut-être que des princesses qui attendent de nous voir beaux et courageux. "

Raphael a réagi à ce message.
Raphael

Si vous voulez suivre le chemin des Boudhas ou des maîtres, n'attendez rien, ne cherchez rien, ne saisissez rien.

Koan de Dogen Zenji  (1200-1253)

mathilde et Raphael ont réagi à ce message.
mathildeRaphael

"N’atterrissez nulle part" H. W. L. Poonja

"Laissez tomber la croyance que votre mental vous aidera à vous réaliser" Ganga Mira

"Tout ce qui doit arriver arrivera, quels que soient vos efforts pour l'éviter.

Tout ce qui ne doit pas arriver n'arrivera pas, quels que soient vos efforts pour l'obtenir" Ramana Maharshi

mathilde a réagi à ce message.
mathilde

La souffrance est une fêlure dans la coquille qui enferme votre entendement.

Khalil Gibran

Raphael a réagi à ce message.
Raphael

Travailler avec amour,
c'est tisser un vêtement avec les fils tirés de votre cœur, comme s'il était destiné a votre bien-aimé.

Khalil Gibran

Raphael a réagi à ce message.
Raphael
12